Présentation

Fermer Informations pratiques

Fermer Le matériel

Fermer Les locaux

Fermer Localisation-cartes

Thèmes d'étude

Fermer Thème 1 : découverte sensorielle du milieu

Fermer Thème 2 : étude de l'estran sableux

Fermer Thème 3 : étude de l'estran rocheux

Fermer Thème 4 : lecture de paysages

Fermer Thème 5 : Etude du milieu forestier

Documents divers
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

l'écosystème dunaire
  • DE LA LAISSE DE MER A LA DUNE

Sur la plage de la Pierre Attelée, la mer dépose et accumule des sédiments marins (sable très fin). En effet, les courants nombreux et le vent apportent d'importantes quantités de sable sur la partie sud de l'estuaire de la Loire.  Cette accumulation de sable sur la plage nécessite d'être fixée afin d'éviter l'ensevelissement des routes, des maisons...

Pour s'édifier et se maintenir, les dunes ont besoin du concours des VEGETAUX et des ANIMAUX. En effet, à chaque marée, la mer dépose sur la plage un cordon de débris animaux (coquillages, crabes...) végétaux (algues, bois flotté...) et minéraux (quelques galets...). Cette laisse de mer, déposée en haut de plage lors des marées de vives eaux ou lors des tempêtes est particulièrement intéressante. En effet, en plus d'une première stabilisation du sable, la matière organique de la laisse de mer  va être décomposée par les bactéries, les talitres (puces de mer) ou d'autres petits invertébrés. Des végétaux pionniers (plantes annuelles) vont pouvoir se développer (cakilier maritime, soude épineuse...) et des "micro-dunes" vont se former. Cette première accumulation de sable piégée par les végétaux de haut de plage va permettre à une végétation vivace (chiendent des sables) de s'installer. Cette première véritable zone de fixation du sable s'appelle la  dune embryonnaire.

Arrivé à ce stade de dune embryonnaire, l'homme va intervenir en amplifiant le phénomène de fixation du sable. Pour cela, de nombreuses ganivelles sont fixées dans le sable, et des plantations d'oyat (graminée possédant un système racinaire très développé) sont réalisées. Au bout de quelques mois, la dune mobile succède à la dune embryonnaire depuis la plage vers l'intérieur des terres. La dune mobile est caractérisée par une végétation essentiellement constituée d'oyats .

En arrière de la dune mobile, des plantations de pins sont souvent réalisées et de nouvelles communautés végétales s'installent et fixent la dune qui évolue en dune semi-fixée ou fixée.

  • L'ECOSYSTEME DUNAIRE

La dune est un écosystème  extêmement riche mais très fragile. On distingue à St Brevin au niveau de la plage de la Pierre Attelée un cordon dunaire très important et on remarque facilement  un étagement de la végétation en place . Cette végétation particulière est adaptée à la sècheresse, à la luminosité et à la salinité  des lieux. En fonction des végétaux présents, on trouvera des animaux spécifiques et adaptés aux conditions du milieu.

Réaliser un croquis de paysage face à la dune permet d'obtenir une coupe de la dune et permet d'observer rapidement un étagement de la végétation en place depuis le haut de plage jusqu'à la dune fixée ou boisée. Des couleurs très différentes en fonction de la zone sont facilement mises en évidence.

Il est important de faire comprendre aux enfants qu'à chaque milieu (caractérisé par des végétaux adaptés), sont associés des animaux spécifiques eux-même adaptés à ce milieu. A partir de la coupe de la dune, on pourra mettre en évidence 4 zones bien distinctes donc mettre en évidence des écosystèmes spécifiques.

      • La dune embryonnaire
      • La dune mobile
      • La dune fixée ou semi-fixée
      • La dune boisée

 Ci-joint une photo de dune à St Brevin mettant en évidence zonation.


Date de création : 03/03/2007 ¤ 18:30
Dernière modification : 17/02/2014 ¤ 11:13
Catégorie :
Page lue 9052 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
planning 2017-2018
LA PLAGE
LA FORET
Informations légales
Recherche



^ Haut ^